Deux personnes sur un kayak gonflable Intex Excursion Pro K2

Intex Excursion Pro - Test du kayak gonflable polyvalent

L’Intex Excursion Pro est le dernier kayak gonflable du fabricant sur le marché. Au premier abord, il ressemble à l’Intex Explorer K2 mais il diffère sur plusieurs points, comme la conception, le matériel ainsi que les accessoires. Avec l’Excursion Pro, Intex propose un kayak gonflable de bien meilleure qualité que ses premiers modèles. Dans ce test, nous allons déterminer si le coût supplémentaire en vaut la peine ainsi que les forces et faiblesses du kayak.

À noter que le kayak possède des caractéristiques pour la pêche. Cependant, nous n’aborderons pas ces fonctionnalités et nous nous concentrerons sur l’expérience de glisse.

Caractéristiques

Intex Excursion Pro K1

Un kayak gonflable Intex Excursion K1

Caractéristiques :

  • Dimensions : 305 cm x 91 cm
  • Poids : 17 kg
  • capacité : 100 kg
  • Matériaux : vinyle renforcé
  • Chambres à air : 3

Intex Excursion Pro K2

Kayak gonflable Intex Excursion K2

Caractéristiques :

  • Dimensions : 384 cm x 94 cm
  • Poids : 20 kg
  • capacité : 180 kg
  • Matériaux : vinyle renforcé
  • Chambres à air : 3

Premières impressions et gonflage

Kit du kayak gonflable Intex Excursion Pro K2

L’Intex Excursion Pro est livré avec un grand étui de transport. En comparaison avec les sacs des autres kayaks gonflables de la marque Intex, celui-ci se distingue par sa solidité et sa robustesse, offrant ainsi une meilleure durabilité. Les dimensions du sac sont plus grandes, mais cela à du sens car le kayak n’est jamais plié de manière aussi compacte qu’il l’était à la livraison. Vous avez également la possibilité de ranger le kayak dans sac même s’il n’est pas correctement plié (au cas où vous seriez pressé).

Comme d’habitude chez Intex, le kayak est livré avec un kit complet. En plus du sac de transport, une pompe à air double action et des pagaies est fournie. Voici la liste complète des accessoires inclus : 

  • clé pour serrer les valves
  • kit de réparation
  • Un manomètre 
  • Un siège gonflable
  • Des repose-pieds
  • Des porte-cannes à pêche
  • Des ailerons

Bien que le manuel indique que le kayak doit être gonflé sur une surface sans pierres ni autres objets tranchants, nous avons quand même pris le risque de savoir si le kayak résistait à ces petites pierres. 

On commence le gonflage par le fond du kayak pour finir par les chambres à air latérales. Il y a un total de trois chambres à air sur ce kayak, ce qui est plutôt courant afin de ne pas couler en cas de trou sur l’une d’elles. Le gonflage fonctionne correctement avec la pompe fournie même si elle est assez petite et peu robuste. Mais il ne faut pas s’attendre à grand-chose, surtout s’ils font partie d’un ensemble complet bon marché.

Une fois les chambres à air gonflées, vérifiez la pression de l’air grâce au manomètre fourni. Elles peuvent être gonflées jusqu’à 0,08 bar (1,1 PSI), ce qui est un peu juste mais toujours un peu mieux que l’Intex Challenger K2 et l’Explorer K2. Si vous pagayez depuis un certain temps, pensez à vérifier la pression de l’air pendant une pause sur un virage.

Nous avons trouvé la qualité des valves moins bonne. Il est assez délicat d’ouvrir et de fermer le ressort de soupape. Le mécanisme de la valve est protégé par un bouchon vissé pour prévenir toute ouverture involontaire dans l’eau. De plus, le capuchon ne tient qu’à une ficelle très fine.

Les kayaks gonflables ont généralement une stabilité moins bonne que les kayaks rigides. Un aileron peut alors être attaché sur la plupart des modèles, mais ce modèle n’est pas vraiment exceptionnel comparé aux autres kayaks gonflables que nous avons testés.

Il est possible de régler les repose-pieds et les sièges dans diverses positions. Pour les repose-pieds, il y a trois positions pour chaque pagayeur. On peut également ajuster la fixation du siège grâce à la bande Velcro fixée sur le fond du kayak.

Un pont de pulvérisation est présent à la poupe et à la proue du kayak et est principalement utilisé pour fixer les poignées de transport. Ces poignées semblent solides, mais malheureusement, leur ouverture est un peu étroite pour des personnes avec de grandes mains.

À noter la présence d’anneaux en D à l’avant et à l’arrière du kayak afin d’y attacher vos équipements.

Test de l’Intex Excursion Pro sur l’eau

Une femme sur un kayak gonflable Intex Excursion Pro K1

l’Intex Excursion Pro se transporte facilement jusqu’à l’eau grâce aux poignées. Cependant, la faible pression de l’air est perceptible lors du transport et si vous partez avec beaucoup d’équipements, il est conseillé d’utiliser un chariot pour l’emmener jusqu’à l’eau.

Avec le placement variable des sièges, il est également possible de pagayer en solo si vous le souhaitez. Le coussin de siège est positionné à une hauteur qui vous évite d’être mouillé si de l’eau vient à rentrer dans le kayak. Le dossier n’offre qu’un soutien limité et donne une impression plutôt instable. Lorsque vous pagayez, il ne soutient qu’une petite zone du dos et peut se courber vers l’arrière si vous vous penchez.

Bien que l’Intex Excursion Pro soit conçu pour des voyages courts en raison de sa faible pression d’air, les repose-pieds sont une fonctionnalité intéressante tant que les pagayeurs ne sont pas trop grands. De plus, pour chaque position assise sur le kayak, il y a trois positions disponibles afin d’être confortablement installé lors de l’expédition.

Repose-pieds de l'Intex Excursion Pro K2

Contrairement à l’utilisation par une personne, le kayak en configuration deux places repose bien mieux dans l’eau. Comparé aux autres kayaks gonflables Intex, celui-ci présente plusieurs améliorations. La stabilité directionnelle est nettement améliorée grâce à la longueur du kayak accrue, les chambres à air sont plus stables et sa capacité de charge à augmenté de 20 kg. Une vitesse de 3 à 3,5 km/h est tout à fait envisageable. L’intérieur est assez spacieux pour offrir suffisamment d’espace pour deux grands pagayeurs.

Les pagaies à double pâle, mesurant 220 cm de longueur, sont bien adaptées pour le kayak et conviennent aux débutants, mais elles leur stabilité est assez limitée lors de longues randonnées. Contrairement aux autres pagaies portables, elle est composée non seulement de 2 ou 4 parties, mais même de 5 parties. Cela accroît la compacité de la pagaie tout en diminuant sa stabilité. Avec une utilisation soutenue, il semble que le système de bouchons se détériore rapidement, ce qui compromet leur solidité à long terme. Pour des petites sorties occasionnelles sur l’eau, les pagaies restent tout de même utiles.

Après une excursion de plus de trois heures, ponctuée de nombreux débarquements sur le rivage, le kayak est resté indemne. Les circonstances étaient favorables (pas de vent) et il n’y avait que des graviers. Selon nous, ce kayak est parfaitement adapté à ces conditions ou si vous souhaitez pagayer en bord de mer, dans des conditions calmes.

Dégonflage et rangement

Rangement de l'Intex Excursion Pro K2

S’il y a de l’eau dans le kayak, la valve de vidange située à l’arrière peut être utilisée avant de le dégonfler. Ainsi, en adoptant cette méthode, vous garantissez un écoulement efficace de l’eau. Il vous suffit d’incliner légèrement l’avant du kayak, ce qui permet à l’eau de se vider naturellement. Vous avez alors plus qu’à essuyer l’intérieur avec une éponge. Le tissu du kayak peut également être facilement essuyée. Les sièges quant à eux, doivent être séchés à l’air libre.

Où l'acheter ?

Intex Excursion Pro K1

Un kayak gonflable Intex Excursion K1

Caractéristiques :

  • Dimensions : 305 cm x 91 cm
  • Poids : 17 kg
  • capacité : 100 kg
  • Matériaux : vinyle renforcé
  • Chambres à air : 3

Intex Excursion Pro K2

Kayak gonflable Intex Excursion K2

Caractéristiques :

  • Dimensions : 384 cm x 94 cm
  • Poids : 20 kg
  • capacité : 180 kg
  • Matériaux : vinyle renforcé
  • Chambres à air : 3

Conclusion

L’Intex Excursion Pro est un développement réussi avec de nombreuses améliorations des précédents kayaks gonflables Intex et va dans la bonne direction. Nous avions désigné les Intex Challenger et Explorer comme des embarcations de loisir plutôt que des kayaks. Avec l’Intex Excursion Pro, nous voyons les choses d’une autre façon. Mais ce n’est certainement pas non plus un kayak de randonnée, c’est plus un kayak de loisir pour un usage occasionnel.