Un kayak gonflable sur un chariot

Les 4 meilleurs chariots pour kayak gonflable

Faire du kayak ou pêcher en kayak est amusant, mais le transporter à travers le sable jusqu’au lac ou à la mer ne l’est pas ! Au lieu de lutter sous le poids de votre kayak, vous devriez envisager l’achat d’un chariot pour vous aider.

Il existe des tonnes de chariots pour kayak, avec encore plus de fonctionnalités qui peuvent vous aider davantage. Nous avons sélectionné les modèles les plus populaires du marché, retrouvez-les dans la liste ci-dessous.

Railblaza C-Tug - Meilleur chariot pour kayak gonflable

L’avantage de ce chariot est qu’il est facile à assembler et qu’il ne nécessite aucun outil. Les roues increvables ont une bande de roulement en caoutchouc afin de pouvoir rouler sur n’importe quelle surface. Le Chariot C-Tug est léger avec son poids de 4,3 kg, ce qui vous permet de le transporter et ranger facilement. Sa capacité de 120 kg le rend parfait pour les kayaks les plus lourds.

Image d'un chariot de kayak C-tug

Caractéristiques :

  • Poids : 4,3 kg
  • Capacité : 120 kg
  • Matériaux : composite renforcé
  • roues : anti-crevaison

Avantages

Inconvénients

WilTec - Chariot pour kayak gonflable réglable

Le cadre réglable du chariot WilTec permet à n’importe quel kayak de s’adapter sans problème grâce à sa largeur maximum de 40 cm. Les pneus gonflables de 10 pouces fonctionneront sur n’importe quelle surface et supportent jusqu’à 90 kg.

Image d'un chariot de kayak WilTec

Caractéristiques :

  • Poids : 4,55 kg
  • Capacité : 90 kg
  • Matériaux : aluminium
  • roues : pneus gonflables

Avantages

Inconvénients

Vevor - Chariot pour kayak gonflable pas cher

Ce chariot Vevor possède une capacité élevée de 113 kg, en plus d’un poids léger grâce à son cadre en aluminium. Avec ses pneus 10 pouces increvables, vous n’aurez aucune difficulté à vous déplacer sur le sable, le gravier ou des zones boisées. Lorsque vous avez terminé, pliez-le simplement pour un transport facile dans votre sac à dos !

Image d'un chariot de kayak vevor

Caractéristiques :

  • Poids : 2,35 kg
  • Capacité : 113 kg
  • Matériaux : aluminium
  • roues : pneus pleins

Avantages

Inconvénients

WilTec - Chariot pour kayak gonflable polyvalent

Le cadre en aluminium de ce chariot WilTec le rend solide et parfait pour les sorties en eau salée. Les pneus à air 12 pouces rendent le transport adapté à toutes les situations, spécialement sur la plage. Enfin, le cadre surdimensionné assurera la sécurité de votre kayak lors du chargement et déchargement.

Image d'un chariot de kayak WilTec

Caractéristiques :

  • Poids : 2,75 kg
  • Capacité : 45 kg
  • Matériaux : aluminium
  • roues : pneus gonflables

Avantages

Inconvénients

Que faut-il regarder avant d'acheter un chariot pour kayak

Il y a beaucoup d’éléments à prendre en compte lorsqu’il s’agit de choisir votre chariot pour kayak adapté à vos besoins. Avant de le choisir, voici les points à prendre en considération.

Les types de chariots

Chariot pliant : ce type de chariot peut être transporté facilement car il est compact une fois plié. Ce qui est parfait pour la plupart des kayakistes.

Chariot à sangles : comme son nom l’indique, ce chariot est doté d’une sangle qui protège votre kayak lorsque vous le déplacez.

Roues

Le but du chariot est de vous aider à transporter votre kayak sans effort. Choisir un chariot avec de mauvaises roues vous ralentira plus qu’autre chose, pensez à regarder la taille des roues.

Des roues plus larges fonctionneront parfaitement sur le sable, tandis que des roues plus hautes vous offrent plus de stabilité. La matière des roues est également à prendre en compte. Certains de ces pneus sont gonflables et conviennent à tous les types de terrains, tandis que d’autres sont moulés en plastique. Ce que vous voulez vraiment, c’est un pneu tout-terrain increvable, surtout si vous transportez votre kayak sur des surfaces accidentées.

Largeur ajustable

Beaucoup de kayaks ont une largeur variable en fonction de la marque, si vous envisagez de transporter différents modèles de kayaks, vous aurez besoin d’un chariot avec une largeur ajustable. Certains s’adaptent même aux planches de paddle.

Cadre

Si vous prévoyez de pagayer en mer, vous aurez besoin d’un chariot fabriqué à partir de matériaux résistants à la corrosion. Dans ce cas, le plastique ou le composite seront plus adaptés car l’acier s’usera dans le temps au contact de l’eau salée.

Les cadres en aluminium feront également l’affaire, surtout s’ils sont recouverts d’un revêtement. Pour les kayaks lourds, l’acier et l’aluminium sont parfaits pour supporter de grosses charges.

Poids

Réfléchissez à l’endroit où vous souhaitez pagayer avant de choisir votre chariot. Si vous parcourez plus de distance, les chariots en aluminium sont la meilleure option étant donné leur légèreté.

Si vous possédez un kayak gonflable, vous n’avez certainement pas besoin d’un chariot avec une grande capacité. Même si certains modèles peuvent être plus encombrants, comme les kayaks de pêche gonflables.

Stockage

Pour gagner de la place, essayez de vous orienter sur un chariot pliable qui sera plus simple à ranger lorsque vous ne l’utilisez pas. Certans modèles peuvent être entièrement démontés pour faciliter le transport en voiture, ou le rangement sur le kayak une fois à l’eau.

Prix

Après avoir choisi votre kayak, vous n’avez peut-être pas assez d’argent à investir dans un chariot haut de gamme, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut s’orienter sur un chariot de mauvaise qualité. Il y a régulièrement de bonnes affaires si vous avez un budget limité.

Conclusion

Toutes ces options pour les chariots de kayak sont excellentes et peuvent chacune bien fonctionner en fonction de ce que vous recherchez, mais il y a quand même un modèle qui sort du lot.

Le chariot RailBlaza C-tug est tout simplement au-dessus des autres modèles grâce à la qualité de son cadre, sa capacité de poids impressionnante et son rangement simple. Même si le plastique n’est pas aussi résistant que l’acier ou l’aluminium, le fait qu’il soit démontable est un véritable atout pour le gain de place qu’il offre une fois sur l’eau.